Biographie

                                                                                                    Photo : Aaron Clayton

                                                                                                    Photo : Aaron Clayton

Aussi à l'aise en soliste qu'en musique de chambre et en orchestre, Marion Ravot a récemment marqué la critique avec son «jeu enchanteur» (Voce di Meche, NY). Dernièrement, elle était la seule harpiste en finale de l’Audition 2015 pour la Concert Artist Guild à New York.

Se produisant en Europe, au Japon et aux Etats-Unis, elle présente avec passion la harpe comme un instrument captivant aux possibilités infinies. Elle offre des programmes allant de transcriptions du répertoire renaissance pour clavier aux pièces contemporaines qui font reculer les limites de son instrument ancestral.

Marion a joué au sein de  différents orchestres professionnels comme le New York Philharmonic, l'Orchestre de l'Opéra National de Paris (avec qui elle a aussi enregistré le CD "Das Ring des Nibelungen, symphonic excerpts"), l'Ensemble Intercontemporain etc... Elle a également été sélectionnée pour participer au Aspen Music Festival (USA, 2010 and 2011), au Pacific Music Festival (Japon, 2012) et au National Repertory Orchestra (USA, 2014).

Très investie dans la création contemporaine et dans la promotion de la musique récente, Marion est membre du collectif de musique contemporaine Le Train Bleu dirigé par le flutiste et chef d’orchestre Ransom Wilson.  En 2015 elle participe à la création américaine du duo pour harpes Time Sisters de Tokunaga dans le cadre du festival Focus! à la Juilliard School. Elle est aussi harpe co-solo du New Juilliard Ensemble. En 2012 elle participe à la collaboration entre le CNSMDP et l'Ensemble Intercontemporain à la Cité de la Musique. En 2010 elle est soliste pour la création de Wo Honig rinnt aus hohler Eich' und leicht Gewässer rauscht von Bergeshöhn pour harpe électroacoustique et orchestre de Haddad dans le cadre du festival l'Odyssée de la Harpe. Elle a aussi fait partie de l'Ensemble Acouphène, un groupe de jeunes musiciens soucieux de défendre le répertoire des 20e et 21e siècles.

Enthousiaste dans la promotion de son art, Marion a toujours considéré l'enseignement et la diffusion de la musique dite classique comme une part importante de sa vie de harpiste. A côté de sa carrière d’interprète, elle participe au programme Morse Fellowship à travers lequel elle donne des cours de sensibilisation à la musique dans des écoles élémentaires publiques à New York. En 2015 elle est nommée professeur de harpe à la Diller Quaile School of Music à New York.

Marion commence la harpe à l’âge de 11 ans sous la tutelle d'Isabelle Marie puis de Ghislaine Petit-Volta. En 2013 elle obtient son Diplôme National Supérieur du Musicien au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP) dans la classe d'Isabelle Moretti et Genvieve Letang, puis en 2015 son Master à la Juilliard School à New York dans la classe de Nancy Allen. Cette même année, elle est l’une des deux musiciens admis dans le prestigieux programme d'Artist Diploma à la Juilliard School dans lequel elle continue à étudier avec Nancy Allen.